Allertech Laboratory, INC. Donne un avis sur les caractéristiques opérationnelles des produits à technologie ionique Air Supply®

Attention ce document est une traduction automatique Google. Nous vous avons mis la version en anglais en dessous de la version en français. Vous trouverez aussi le lien vers la version originale sur le site du fabricant.

Version traduite en français avec Google Traduction :

Laboratoire Allertech, INC.

On m’a demandé de donner mon avis sur des études examinant les caractéristiques opérationnelles des produits à technologie ionique Air Supply, y compris le dispositif portable personnel AS180i Minimate * et le purificateur d’air ambiant Vortex VI-3500 *. J’ai passé en revue ces études du point de vue de leur efficacité potentielle dans la prise en charge des allergies et de l’asthme.

La prévention des allergènes aériens reste la pierre angulaire de la gestion des allergies par inhalation et de l’asthme. Les personnes sensibilisées aux allergènes aéroportés présenteront des manifestations d’inflammation allergique dans les voies respiratoires supérieures (sinus et voies nasales) et / ou les voies respiratoires inférieures. La gravité de la sinusite allergique, de la rhinite allergique et de l’asthme allergique est, en grande partie, fonction des niveaux d’exposition aux allergènes. Une réduction des niveaux d’exposition s’accompagne généralement d’une réduction proportionnelle des symptômes de la maladie allergique et de la nécessité d’un traitement. On peut donc s’attendre à ce que les interventions qui réduisent les niveaux d’allergènes en suspension dans l’air entraînent une amélioration des symptômes.

Allergie et asthme: information et technologie: relever le défi

J’ai passé en revue les études réalisées par le Dr SA Grinshpun du Laboratoire de recherche sur les aérosols et d’évaluation de l’exposition au Département de santé environnementale de l’Université de Cincinnati. Le Dr Grinshpun est l’auteur de 79 publications dans des revues à comité de lecture de premier plan ainsi que de 59 chapitres de livres et d’articles et actes de longue durée. Les résultats des études sur les technologies d’alimentation en air ont été publiés dans le Journal of Aerosol Science 32 (SI), 2001.

Les études de cette technologie ont abordé plusieurs aspects pertinents, à savoir (i) le degré auquel les dispositifs éliminent les particules en suspension dans l’air de différents diamètres (ii) l’effet de la perturbation ionique des micro-organismes exprimée par la viabilité et (iii) l’effet adjuvant des dispositifs d’alimentation en air sur la protection offerte par les masques de filtration standard.

En utilisant des particules de polystyrène liquide en aérosol et des particules de test de chlorure de sodium comme simulants pathogènes aéroportés universellement acceptés, le Wein® AS180i * a réduit de près de 95% des concentrations massiques de particules après 1,5 heure dans des conditions d’air calme et de mélange d’air. Les particules d’essai avaient une taille comprise entre 0,4 et 1,0 um, représentant la gamme de tailles aérodynamiques des fragments microbiens, des bactéries individuelles, de la plupart des champignons et de leurs agrégats. 

Les études de l’unité AS180i * ont été entreprises dans un environnement conçu pour reproduire le micro-environnement des sièges d’avion. En utilisant une chambre d’entrée de 2,6M³ à 33 cfm de mélange d’air, l’efficacité d’élimination des particules pour les particules de l’ordre de 0,3 à 3,0 um s’est avérée être de 50% en 15 minutes, 80% en 30 minutes et environ 90% en 40 minutes. .

Une deuxième unité d’alimentation en air, le Vortex VI-3500 *, a montré une efficacité d’élimination des particules extrêmement élevée de 90% en 40 à 50 minutes, atteignant environ 95% en 60 minutes pour toutes les fractions granulométriques testées.

Les purificateurs d’air ioniques produisent des charges électriques élevées sur les micro-organismes viables en suspension dans l’air, entraînant un stress microbien, ce qui peut réduire la viabilité des microbes dans la zone de respiration. L’effet bactéricide de l’unité AS180i * a été testé sur des bactéries Gram-négatives et Gram-positives représentatives, à savoir pseudomonas spp., E. coli et S. epidermidis. A une humidité relative de 17 ± 5% et une température de 26 ± 2 ° C, les valeurs moyennes d’inactivation bactérienne à une minute (mesurées par CFU / ml sur des plaques d’agar nutritif) étaient: S. epidermidis: 53 ± 20%; Pseudomonas spp.: 71 ± 11% et Escherichia coli: 93 ± 2%.

Dans des études menées par le Dr Donald Dennis (directeur, Atlanta ORL Center) à l’aide de l’unité Air Supply Vortex VI-3500 *, le nombre de spores de moisissures en suspension dans l’air a chuté en 6 jours de «trop nombreux pour être dénombré» à zéro dans une colonie de moisissures. salle de compte.

D’autres études menées par Monitoring Instruments for the Environment (MIE Inc.) sur l’appareil AS180i * ont évalué l’efficacité de l’élimination des allergènes aéroportés par néphélométrie. Les résultats ont montré que dans des conditions standardisées, 85 à 91% de l’épithélium de chat, 85 à 86% des alternaria et cladosporium (principales moisissures extérieures) et 71% des allergènes d’acariens ont été retirés d’une chambre de 8 pieds³ en une minute.

Les performances de filtration des masques chirurgicaux fonctionnant avec ou sans les unités Air Supply Vortex VI-3500 * ont été évaluées. Le facteur de protection initial des masques chirurgicaux 3M-1838 était compris entre 3,5 et 4,0. Le facteur de protection a augmenté à 30 à 9 minutes lorsque l’unité Vortex VI-3500 * fonctionnait. La filtration efficace du masque chirurgical, utilisé en conjonction avec l’unité Vortex VI-3500 *, était comparable à celle d’un respirateur de niveau N95 en termes de caractéristiques de prélèvement.

À mon avis, ces données suggèrent que la technologie d’alimentation en air utilisée dans les unités AS180i * et Vortex VI-3500 * éliminera les allergènes en suspension dans l’air (y compris les phanères d’animaux, les allergènes d’acariens et les moisissures), réduisant ainsi l’exposition des personnes sensibilisées. Cette réduction de l’exposition aux allergènes doit se traduire par une amélioration correspondante des symptômes et une réduction du besoin de traitement.

L’effet bactéricide de la technologie ionique Air Supply sur les bactéries en suspension dans l’air et l’amélioration marquée de l’efficacité de filtration des masques chirurgicaux standard par l’utilisation d’appoint de l’unité Vortex VI-3500 * devraient offrir une protection significative contre les agents pathogènes en suspension dans les bioaérosols.

* Ce document concernait à l’origine les produits Vortex VI-2500 et AS150GXB Minimate, Air Supply, Wein Products, Inc.

Version anglophone :

Allertech Laboratory, INC. Gives Opinion on Operational Characteristics of Air Supply® Ionic Technology Products

Allertech Laboratory, INC.

I have been asked to render my opinion on studies examining the operational characteristics of Air Supply ionic technology products, including the AS180i Minimate* personal wearable device and the Vortex VI-3500* room air purifier. I have reviewed these studies from the standpoint of their potential effectiveness in the management of allergies and asthma.

Avoidance of airborne allergens remains the cornerstone of management of inhalant allergies and asthma. Individuals sensitized to airborne allergens will experience manifestations of allergic inflammation in the upper airways (sinuses and nasal passages) and/or the lower airways. The severity of allergic sinusitis, allergic rhinitis and allergic asthma is, in large part, a function of levels of allergen exposure. A reduction in exposure levels is generally accompanied by a commensurate reduction in symptoms of allergic disease and the need for treatment. Interventions that reduce the levels of airborne allergens may be therefore be expected to result in symptomatic improvement.

Allergy & Asthma: Information and Technology: Meeting the Challenge

I have reviewed studies performed by Dr. S.A. Grinshpun of the Aerosol Research and Exposure Assessment Laboratory in the Department of Environmental Health of the University of Cincinnati. Dr. Grinshpun has authored 79 publications in leading peer-reviewed journals as well as 59 book chapters and full-length papers and proceedings. The results of studies of studies on Air Supply technologies have been published in the Journal of Aerosol Science 32 (SI), 2001.

The studies of this technology have addressed several relevant aspects, namely (i) the degree to which the devices remove airborne particles of varying diameters (ii) the effect of ionic perturbation of micro-organisms as expressed by viability and (iii) the adjuvant effect of the Air Supply devices on protection afforded by standard filtration masks.

Using aerosolized liquid polystyrene particles and sodium chloride test particles as universally accepted airborne pathogenic simulants, the Wein® AS180i* reduced close to 95% of particle mass concentrations after 1.5 hours in both calm air conditions and mixing air conditions. Test particles ranged in size from 0.4 – 1.0 um, representing the aerodynamic size range of microbial fragments, single bacteria, most of the fungi and their aggregates. 

Studies of the AS180i* unit were undertaken in a setting designed to replicate the aircraft seating microenvironment. Using a 2.6M³walk-in chamber at 33 cfm of air mixing, the particle removal efficiency for particles in the range of 0.3 -3.0 um was found to be 50% within 15 minutes, 80% at 30 minutes and about 90% at 40 minutes.

A second Air Supply unit, the Vortex VI-3500* showed extremely high particle removal efficiency of 90% in 40 – 50 minutes, reaching about 95% in 60 minutes for all the tested particle size fractions.

Ionic air purifiers produce high electric charges on viable airborne microorganisms, leading to microbial stress, which may reduce the viability of microbes in the breathing zone. The bactericidal effect of the AS180i* unit was tested on representative gram-negative and gram-positive bacteria, namely pseudomonas spp., E.coli and S. epidermidis. At a relative humidity of 17 ± 5% and temperature of 26±2ºC, mean bacterial inactivation values at one minute (as measured by CFU/ml on nutrient agar plates) were: S. epidermidis: 53 ± 20%; Pseudomonas spp.: 71 ± 11% and Escherichia coli: 93 ±2%.

In studies performed by Dr. Donald Dennis (Head, Atlanta ENT Centre) using the Air Supply Vortex VI-3500* unit, airborne mold spore counts dropped over the course of 6 days from “too numerous to count” to zero in a mould colony count room.

Further studies undertaken by Monitoring Instruments for the Environment (MIE Inc.) on the AS180i* device assessed efficiency of airborne allergen removal by nephelometry. Results showed that under standardized conditions 85 – 91% of cat epithelium, 85 – 86% of alternaria and cladosporium (major outdoor moulds) and 71% of dust mite allergen were removed from an 8 ft³walk-in chamber in one minute.

The filtration performance of surgical masks operating with or without the Air Supply Vortex VI-3500* units was assessed. The initial protection factor of the 3M-1838 surgical masks was in the range of 3.5 – 4.0. The protection factor incressed to 30 at 9 minutes when the Vortex VI-3500* unit was operating. The effective filtration of the surgical mask, used in conjuction with the Vortex VI-3500* unit, was comparable to that of an N95-level respirator in terms of collection characteristics.

In my opinion, these data suggest that the Air Supply technology used in the AS180i* and Vortex VI-3500* units will remove airborne allergens (including animal danders, dust mite allergens and moulds) therby reducing exposure in sensitized individuals. This reduction in allergen exposure should be reflected by a corresponding improvement in symptoms and a reduction in the need for treatment.

The Bactericidal effect of the Air Supply ionic technology on airborne bacteria and the marked enhancement of the filtration efficiency of standard surgical masks by adunctive use of the Vortex VI-3500* unit should afford significant protection against airborne pathogens in bioaerosols.

*This document orginally pertained to the Vortex VI-2500 and AS150GXB Minimate, Air Supply products, Wein Products, Inc.

Lien de la version original :

https://weinproducts.com/news/entry/allertech-laboratory-inc.-gives-opinion-on-operational-characteristics-of-air-supply-ionic-technology-products

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *